Oups j’ai merdé.

Je m’étais promise de toujours prêter attention à cette chose précieuse que l’on appelle Amitié.

Il y a celles de passage, et puis les autres. Celles qui constituent votre équilibre personnel et qui vous définissent, qui vous accompagnent à travers le temps. Moi qui ne jure que par ses relations là, je dois pourtant me rendre à l’évidence, je me suis éloignée. Des semaines se sont écoulées sans un mot, sans une présence quotidienne et aujourd’hui le manque se fait ressentir plus que jamais. Je pensais pouvoir m’y faire, je me trouvais des excuses. Mais ça devient trop difficile de faire semblant.

J’ai pris mon courage à deux mains. Juste quelques mots, pour dire à quel point ce vide est trop pesant. Je ne veux plus perdre de temps. La vie est bien trop courte.

Ficelle nous a pourtant laissé avec cette triste leçon en nous quittant…

 

Heureusement, je crois qu’il me pardonnera mes erreurs, il m’a répondu ! Le sourire figé, j’ai eu ce sentiment que rien n’était perdu.

 » Peut-être fallait-il s’éloigner des lieux de l’enfance pour mieux les apprécier ? « 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s